Défense
De Tarlé MGM, Guillaume ALFOST et de Coriolis à l’OTAN et au Comité militaire de l’UE

Actualité

De Tarlé MGM, Guillaume ALFOST et de Coriolis à l’OTAN et au Comité militaire de l’UE

Défense

Différentes nominations sont intervenues hier à l’issue du Conseil des ministres. Le vice-amiral Arnaud de Tarlé devient le numéro 2 de la Marine nationale en prenant les fonctions de major général. Elevé au rang de vice-amiral d’escadre, il succède au VAE Stéphane Verwaerde, Inspecteur général des armées – Marine depuis le 1er juillet. Il y a également du changement à la tête des forces sous-marines et de la force océanique stratégique. Le vice-amiral Louis-Michel Guillaume, élevé lui aussi au rang de VAE, en prendra le commandement le 1er septembre. Il remplacera le VAE Charles-Edouard de Coriolis, qui va devenir chef de la représentation militaire française auprès du Comité militaire de l'Union européenne, chef de la mission militaire de la représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne, chef de la représentation militaire française auprès du Comité militaire du Conseil de l'Atlantique Nord et chef de la mission militaire de la représentation permanente de la France auprès de l’OTAN. L’amiral de Coriolis prendra ces fonctions à compter du 24 septembre, après une transition d’un peu plus de trois semaines comme chargé de mission auprès du chef de la représentation militaire française auprès du Comité militaire de l'Union européenne. 

 

Parmi les autres mesures d'ordre individuel annoncées hier à l'issue du Conseil des ministres, on notera par ailleurs la nomination du général de corps d’armée Jean-Pierre Bosser au poste de chef d’état-major de l’armée de Terre. Il succèdera au général d'armée Bertrand de Ract Madoux le 1er septembre. 

Marine nationale