Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

Début à Toulon de l'exercice international de guerre des mines Olives Noires

Défense

À partir de ce vendredi débute un exercice international de grande ampleur réunissant dix nations différentes dans le sud de la France. Répondant aux standards OTAN, il porte sur la guerre des mines. Appelé Olives Noires, il se déroule au large de Toulon et de Sète. Il doit se terminer le 28 septembre.

Plus de 900 marins, 15 bâtiments de cinq nationalités différentes (Allemagne, France, Grèce, Turquie, Italie et Espagne) incluant la force permanente de guerre des mines de l’OTAN (SNMCMG2) et 3 équipes de plongeurs démineurs participeront à cet exercice. L’état-major de la force sera embarqué à bord du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var déployé pour l’occasion en Méditerranée.

 

Le CMT Sagittaire (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le CMT Sagittaire (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Chasseur de mines turc Edermli (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Chasseur de mines turc Edermli (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Edermli et Lyre devant le BPC Mistral (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Edermli et Lyre devant le BPC Mistral (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

(© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

Le bâtiment de soutien allemand Rhein de classe Elbe (© MER ET MARINE - FRANCIS JACQUOT)

 

L’objectif est de travailler sur la coopération interalliée. Les mines représentent une menace très présente qui peut inverser un rapport de force en mer. D’où l’utilité de garder un niveau d’entraînement suffisant ainsi que de pousser toujours plus loin l’interopérabilité entre alliés. 

Par ailleurs, ce domaine de lutte stratégique requiert des moyens spécifiques qui ne cessent d’évoluer. Alors que le chasseur de mines tripartite Eridan a été récemment retiré du service, la Marine nationale planche sur les futurs moyens de lutte contre les mines avec l'utilisation de drones.

Marine nationale