Marine Marchande

Actualité

Décès de Tristan Vieljeux

Marine Marchande
C’était un des grands armateurs français qui aura marqué le paysage maritime durant près de cinquante ans, à la tête de son armement Delmas puis au sein du groupe CMA CGM. Tristan Vieljeux est décédé le 30 avril à l’âge de 90 ans.
 
Il était le petit-fils de Léonce Vieljeux, maire de la Rochelle, grand résistant et armateur de la société fondée par son beau-père Franck Delmas et ses frères Emile et Julien. Fuyant l’Alsace annexée, dont on retrouve le souvenir dans la roue de Mulhouse toujours arborée sur le pavillon de la compagnie, les frères avaient fondé l’armement  Delmas à La Rochelle à la fin du XIXème siècle. Celui-ci deviendra Delmas Frères et Vieljeux après que Léonce Vieljeux les ait rejoint, puis Compagnie Delmas Vieljeux en 1935.
Tristan Vieljeux, qui s’était engagé dans la deuxième division blindée du général Leclerc, avait pris les rênes du groupe familial en 1964. Il l’a dirigé jusqu’en 1991, date à laquelle Vincent Bolloré a pris le contrôle de l’armement qu’il a revendu à CMA CGM en 2005. Tristan Vieljeux avait lui-même rejoint en 1996 le groupe CMA CGM comme conseiller de la présidence, avant de devenir le président du Conseil de surveillance. Il avait par ailleurs présidé le Comité central des armateurs français, devenu depuis Armateurs de France, de 1972 à 1976.
 
Sa mémoire est honorée  par l’ensemble du monde maritime. Pour Raymond Vidil, actuel président d’Armateurs de France, « Monsieur Vieljeux incarnait le rayonnement de la France maritime. Grand armateur, résistant, il demeurera un des exemples les plus emblématiques de l’excellence et du savoir-faire français, qu’Armateurs de France s’emploie aujourd’hui à défendre sur la scène international ». Le secrétaire d'Etat Frédéric Cuvillier a salué « la carrière exemplaire de ce grand nom du maritime » qui « incarnait la souveraineté et la grandeur de notre pavillon national ». Jacques Saadé, président de CMA CGM, souligne les « qualités de ce grand chef d’entreprise dont la connaissance exceptionnelle du monde maritime et son amitié indéfectible et fidèle ont été précieuses. C’est non seulement le groupe CMA CGM  mais toute l’industrie qui perd un de ses grands capitaines ».
 

CMA CGM