Défense
A défaut d’un porte-aéronefs, la Turquie pourrait faire de l’Anadolu un porte-drones
ABONNÉS

Actualité

A défaut d’un porte-aéronefs, la Turquie pourrait faire de l’Anadolu un porte-drones

Défense

Ces dernières années, la Turquie a fait des progrès sensibles dans le développement d’engins robotisés, en particulier des drones aériens armés. Des appareils très performants, comme le Bayraktar TB2, qui ont déjà démontré leur efficacité dans deux conflits récents, en Lybie et dans les affrontements entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, avec d