Divers
Défilé ministériel autour de l'économie maritime ce week-end en Bretagne

Actualité

Défilé ministériel autour de l'économie maritime ce week-end en Bretagne

Divers

L'économie maritime est au programme de l'agenda de Matignon, ce week-end. Manuel Valls sera en Bretagne, vendredi et samedi, avec deux ministres originaires de la région : celui de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, et son collègue de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Le Landais ministre des Transports Alain Vidalies sera également du voyage.

Un déplacement qui intervient à quelques semaines du comité interministériel de la mer (Cimer) et de la définition de la stratégie nationale pour la mer et le littoral.

Vendredi, après une visite du chantier Piriou, Manuel Valls et les autres ministres assisteront à une présentation des installations portuaires de pêche, de réparation et de construction navales du port de Concarneau. Ils prendront ensuite la direction Port-la-Forêt, à La Forêt-Fouesnant pour une visite de l'entreprise CDK spécialisée dans la construction et l'assemblage de monocoques. On devrait également voir le Premier ministre à bord d'un bateau qui prendra la mer pour le Vendée Globe, en présence de plusieurs skippers.

Ensuite, ce sera le port du Guilvinec. Les ministres seront conviés à assister à l'arrivée des bateaux de pêche côtiers pour la vente de la marée du jour. Puis, ils visiteront, à quai, un chalutier hauturier de l'Armement Bigouden. La journée politique se terminera avec une réunion avec les acteurs de la filière pêche.

Samedi matin, les quatre ministre prendront la direction de l'île de Groix pour une présentation du projet éolien en Bretagne Sud par le porteur de projet Eolfi et par les services de l'Etat. Ils assisteront ensuite à une présentation et à la signature de l'avenant au contrat de plan Etat/Région. Le maire de Groix, Dominique Yvon, accueillera les membres du gouvernement. Jean-Yves Le Drian fera ensuite une allocution, suivie par celle du Premier ministre, qui clôturera cette visite bretonne. 

Avec la rédaction du Télégramme