Construction Navale

Actualité

Delavergne livre le baliseur côtier Gavrinis

Construction Navale

Fraîchement livré par le chantier vendéen Delavergne, le Gavrinis, tout nouveau navire de l’Armement des Phares et Balises, a quitté hier matin les Sables d’Olonne pour rejoindre Lorient, où il devrait arriver aujourd’hui. Entretemps, il devait faire cette nuit une halte à Port Haliguen, sur la presqu’île de Quiberon, où l’APB utilise un quai.

Conçu par le bureau d’architecture nantais HT2 d’Alain Tobie et réalisé par Delavergne dans son chantier d'Avrillé, le Gavrinis mesure 27.5 mètres de long pour 7.3 mètres de large, avec un tirant d’eau de 1.2 mètre. Affichant un déplacement lège de 68.5 tonnes et de 102 tonnes en charge, ce baliseur côtier est équipé de deux moteurs de 450 cv chacun, avec une réserve de 12.5 m3 de carburant. Doté d’une grue d’une capacité de 18 tonnes, d’un treuil enrouleur de 8 tonnes et d’un cabestan de 3 tonnes, le navire peut recevoir sur son pont de travail une charge de 15 tonnes.

 

(© : HT2)

 

Mis à disposition de la Direction interrégionale de la mer afin d’assurer la mise en place et l’entretien de la signalisation maritime, ce nouveau baliseur est spécialement adapté pour intervenir dans les zones de faibles fonds entre l’embouchure de la Vilaine et Concarneau, en passant par le golfe du Morbihan. Il passera la moitié de l’année à Lorient, dont l’hiver, et sera positionné pendant la belle saison à Port Haliguen.

Le Gavrinis va remplacer dans le Morbihan deux vedettes de l’APB, les Locmaria (16.9 mètres, 1959) et Amfard (12.8 mètres, 1992), la première immédiatement et la seconde dans quelques mois. « Avec leur successeur, la nouveauté est de disposer d’un navire plus grand et surtout d’un baliseur côtier habitable, ce qui nous permet d'avoir outil polyvalent, plus souple d’exploitation et plus performant, y compris sur le plan environnemental, où nous avons par exemple des caisses de récupération des eaux usées », souligne-t-on à l’APB. Pouvant donc réaliser des missions plus longues qu’à la seule journée, le Gavrinis sera armé par les équipages des anciennes vedettes. « Les deux équipages sont regroupés, ce qui va permettre d’armer le navire toute l’année ».

Ce bateau permet de poursuivre le renouvellement des moyens des Phares et Balises dans la région, où l’Atlantique (ancien palangrier de 43 mètres converti par Piriou) a remplacé en 2015 le Charles Babin et le Roi Gradlon, ce dernier ayant rejoint le port-musée de Douarnenez.

On notera qu’il s’agit de la troisième unité réalisée par Delavergne pour l’APB, qui exploite une flotte d’une petite quarantaine de bateaux et compte 285 personnels. Le chantier vendéen avait déjà livré le baliseur côtier de 17 mètres Charles Cornic (2004) basé à Morlaix et la vedette de bathymétrie de 15 mètres Ti-Caïenne (2005) stationnée en Guyane.

 

Le Gavrinis  (© : APB)

Port de Lorient