Construction Navale
Delavergne met à l’eau le nouveau navire de la compagnie bretonne Seaway

Actualité

Delavergne met à l’eau le nouveau navire de la compagnie bretonne Seaway

Construction Navale

Destiné à la compagnie morbihannaise Seaway pour assurer du transport de fret, notamment entre Quiberon et Belle-Ile, le Quehan a été mis à l’eau le 9 juillet dans le port des Sables d’Olonne. Un navire réalisé par le chantier vendéen Delavergne d'Avrillé, situé dans les terres à une vingtaine de kilomètres des Sables. Le transfert des trois éléments de la coque et de la superstructure vers le port a été effectué le 1er juillet par la route, via un imposant convoi assuré par la société Augizeau Transports Exceptionnels. Deux remorques ont été nécessaires pour acheminer cette structure de plus de 100 tonnes.

 

Une partie de la coque du Quehan avant son départ d'Avrillé (© AUGIZEAU TRANPORTS EXCEPTIONNELS)

Une partie de la coque du Quehan avant son départ d'Avrillé (© AUGIZEAU TRANPORTS EXCEPTIONNELS)

 

 

Le Quehan après sa mise à l'eau le 9 juillet (© DELAVERGNE)

Le Quehan après sa mise à l'eau le 9 juillet (© DELAVERGNE)

 

Conçu par le bureau d’architecture nantais H&T, le Quehan est le plus grand navire réalisé jusqu’ici par Delavergne, un chantier spécialisé dans l’aluminium. Long de 39.4 mètres pour une largeur de 8.4 mètres, et inscrit en 3ème catégorie de navigation, il sera armé par 3 à 4 membres d’équipage et pourra accueillir 8 passagers. Optimisé pour le transport de marchandises et de camions, il pourra charger jusqu’à 180 tonnes de fret en pontée. Après son assemblage et sa mise à l’eau, le navire devrait partir dans les jours qui viennent pour la Bretagne. Il va permettre de renforcer significativement les capacités de Seaway, compagnie créée en 2010 et qui exploitait jusqu'ici des barges de transport vers les îles de Houat, Hoedic et Belle-île.  

Quant à Delavergne, dix personnes travaillent actuellement au chantier familial,  qui compte notamment, parmi ses dernières réalisations, les Gavrinis et Chef de Baie, livrés en 2017 et 2019 à l’Armement des Phares et Balises.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.