Marine Marchande
Delmas n'est pas à vendre

Actualité

Delmas n'est pas à vendre

Marine Marchande

Ces derniers jours, des rumeurs ont fait état du possible intérêt de Vincent Bolloré pour reprendre la compagnie Delmas, qu'il avait vendu à CMA CGM fin 2005. Cette hypothèse est catégoriquement démentie par CMA CGM : « Notre filiale n'est pas à vendre », indique-t-on au siège du groupe, à Marseille. La réponse est d'ailleurs la même en ce qui concerne une cession éventuelle de terminaux en Afrique, qui auraient pu intéresser le groupe Bolloré.
Conclu à l'été 2005, le rachat de Delmas par CMA CGM a été finalisé en janvier 2006. Au moment de la transaction, estimée à 600 millions d'euros, la compagnie havraise comptait 1050 salariés et 51 navires, dont 21 en propriété. Spécialiste du marché africain, Delmas a, entre janvier 2006 et fin 2008, vu ses volumes transportés s'accroître de 50% et ses profits de 60%. Sa flotte, plutôt ancienne au moment de la cession, bénéficie par ailleurs d'un plan de modernisation. CMA CGM a, ainsi, commandé 8 nouveaux navires rouliers pour sa filiale.

CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français