Energies Marines
DEME et Eiffage vont poser les fondations du champ éolien de Saint-Nazaire

Actualité

DEME et Eiffage vont poser les fondations du champ éolien de Saint-Nazaire

Energies Marines

La compagnie belge DEME et le français Eiffage Metal ont remporté le contrat EPCI (ingénierie, fabrication et installation) pour la mise en place des fondations des 80 turbines du champ éolien au large de Saint-Nazaire. Le contrat de 500 millions d'euros à été signé avec EDF EN et Enbridge, porteurs du projet, et porte l'ensemble du design à la pose de ces fondations métalliques monopieux.

La production de ces dernières devrait démarrer au printemps 2020 pour un début d'installation au printemps 2021 et un achèvement des travaux à l'été 2022.

D’une capacité installée de 480 MW, le futur parc éolien en mer de Saint-Nazaire, qui sera installé entre 12 et 20 kilomètres des côtes, doit être mis en service en 2022. Il fournira l’équivalent de 20% des besoins électriques de la Loire-Atlantique. Il sera  équipé de 80 éoliennes Haliade 150 de 6 MW qui seront produites par GE à Montoir-de-Bretagne, et d’une sous-station électrique dont la réalisation sera assurée par les Chantiers de l’Atlantique.

Selon EDF, ce projet mobilisera, pendant sa construction, plus de 1000 emplois dans la région Pays de la Loire et, en phase d’exploitation, une centaine d’emplois locaux pour assurer l’exploitation-maintenance du parc éolien depuis le port de La Turballe.

 

 

 

 

Energie éolienne