Disp POPIN non abonne!
Construction Navale
ABONNÉS

Actualité

DEME parvient à exfiltrer le Living Stone du chantier espagnol La Naval

Construction Navale
Marine Marchande

L’armement belge DEME a fini par récupérer le Living Stone. Ce câblier avait été lancé en septembre 2016 au chantier La Naval de Sestao, près de Bilbao, mais son achèvement était compromis par la situation de faillite du constructeur espagnol. Dans un premier temps, un accord avait été conclu avec les fournisseurs, directement payés par DEME, afin de garantir la poursuite des travaux. Mais cette alternative n’a finalement pas été jugée satisfaisante,

Lui-même soumis à un contrat spécifique d’exploitation pour lequel le Living Stone a été commandé, l’obligeant à trouver des solutions palliatives pour son client, DEME avait tenté dans la nuit du 20 septembre dernier de récupérer son bateau. Une équipe et deux remorqueurs avaient été discrètement envoyés à Sestao. L’opération avait néanmoins tourné court lorsque les vigiles du chantier ont prévenu la police.

A l’issue de négociations, DEME est finalement parvenu à prendre possession du navire, qui a été remorqué en fin d’année à Flessingue, aux Pays-Bas. C’est là que les équipes de l’armement supervisent son achèvement, avec comme objectif une mise en service cette année.

Long de 161 mètres et équipé d’une propulsion duale (GNL/fuel), le Linving Stone est notamment conçu pour servir les champs éoliens en mer. Il est gréé pour la pose de câbles de puissance, l’ensouillage et d’autres travaux offshore.

 

Le câblier au GNL Living Stone (© DEME)

Le câblier au GNL Living Stone (© DEME)