Construction Navale
DEME : une nouvelle drague aspiratrice entre en flotte

Actualité

DEME : une nouvelle drague aspiratrice entre en flotte

Construction Navale

C’est le sistership de la Scheldt River lancée en 2017 qui a récemment effectué des travaux de dragage du chenal donnant accès au nouveau quai des énergies renouvelables de Brest. La drague aspiratrice Meuse River d’une capacité de 8300 m3 vient de rejoindre la flotte du groupe belge DEME.

Mise à l’eau le 16 novembre dernier, par le chantier néerlandais Royal IHC, cette drague aspiratrice en marche (TSHD) de 115.80 mètres de long, pour 25 de large et 8.25 de tirant d’eau pourra travailler jusqu’à des profondeurs de 60 mètres. Equipée de technologies éco-énergétiques intelligentes, elle dispose notamment d’un système d’entraînement hybride de la pompe de dragage visant à réduire l’effet des variations de charge, d’un dispositif IHC ECO pour améliorer les performances de dragage, ainsi que d’une propulsion à deux vitesses et d’un mode combiné optimisant la consommation de carburant dans le cadre de la navigation comme du dragage.

Enfin, la Meuse River a été prééquipée pour fonctionner au GNL avec une motorisation dual-fuel. Il s’agit de deux moteurs Wärtsilä type 9L34DF de 4500 kW et 12V34DF de 6000 kW sur deux hélices. La drague peut atteindre la vitesse de 14 nœuds.

DEME a également commandé à Royal IHC la plus grande drague à désagrégateur du monde qui s’appellera Spartacus. Fonctionnant au GNL, elle affiche une puissance de 44.180 kW.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

(© DEME)

(© DEME)