Défense
Déminage : Renfort de la marine en Afghanistan

Actualité

Déminage : Renfort de la marine en Afghanistan

Défense

Disposant d'une composante spécialisée dans le déminage, la Marine nationale apporte régulièrement son concours aux unités de l'armée de Terre déployées en opérations extérieures. C'est le cas depuis 2000, date à laquelle les plongeurs démineurs ont commencé à intervenir à l'étranger pour soulager les unités de neutralisation, enlèvement, destruction des engins explosifs (NEDEX) de l'armée de Terre, de plus en plus sollicitées. Outre cette notion de renfort, une volonté d'interarmisation des équipes de neutralisation a conduit à l'actuel déploiement d'un premier maître plongeur démineur en Afghanistan. Ce militaire est qualifié Intervention sur Munition Explosive Conventionnelle (IMEC), Intervention sur Engin Explosif Improvisé (IEEI). Sa mission porte sur la formation et l'entraînement, le rôle d'alerte (en alternance avec les Italiens, les Tchèques, et les Allemands), ainsi que l'enlèvement et la destruction des munitions et des engins découverts par les patrouilles ou stockés de manière non conforme.
Ce type de renfort EOD (trigramme anglais qui signifie en français : Intervention sur Munitions et Explosifs Conventionnels) s'est opéré également sur le théâtre du Liban ou un autre plongeur démineur a été déployé à l'automne 2007.
A noter que la photo illustrant cet article a été prise par le 31ème régiment du Génie (2002).

Marine nationale