Défense

Fil info

Déminage : semaine très active pour le GPD Manche

Défense

La Marine nationale agit au quotidien pour sécuriser le littoral français et les fonds marins. Tous ses moyens de lutte contre les mines (bâtiments dédiés tels que les chasseurs de mines tripartites et les groupes de plongeurs démineurs) mènent régulièrement des opérations visant à détecter, neutraliser ou détruire des munitions non explosées en mer ou sur les plages françaises.

Du 23 au 26 mars 2020, une équipe d’intervention du groupe de plongeurs démineurs de la Manche était en « mission route » le long du littoral de la zone de responsabilité du préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Dès le lundi 23 mars, les plongeurs démineurs de la Marine nationale ont neutralisé un culot d’obus d’artillerie de 175 mm sur la commune de Saint-Adresse (76), avec une charge explosive de 5 kg d’équivalent TNT.

Le mardi 24 mars a eu lieu le contre-minage sous-marin d’un obus d’artillerie de 270 mm, pour un équivalent TNT de 49,5 kg, au large d’Octeville-sur-Mer (76).

Le mercredi 25 mars au large de Fécamp (76), une mine allemande (LMA – Luft Minen – type A) a été contreminée pour un équivalent TNT de 370 kg.

 

 

Le jeudi 26 mars enfin, à Oye-Plage (62), cinq grenades défensives ont été contreminées pour un équivalent TNT de 1 kg, ainsi qu’un obus de 155 mm et un autre de 75 mm, cinq projectiles mortier de la Première Guerre Mondiale  représentant au total un équivalent TNT de 52 kg. La journée s’est poursuivie à Wimereux (62) où les plongeurs démineurs ont contreminés deux obus de 40 mm avec une charge explosive de 700 g d’équivalent TNT.

Au cours de cette « mission route », ce sont ainsi 478,2 kg d’explosifs équivalent TNT qui ont été traités par l’équipe d’intervention du GPD Manche.

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 27/03/20

 

 

 

Marine nationale