Divers
Départ précipité de l'Abeille Flandres: Un pataquès pour 12 000 euros

Actualité

Départ précipité de l'Abeille Flandres: Un pataquès pour 12 000 euros

Divers

Alors que l'Abeille Flandres est désormais basée à Toulon, on en sait un peu plus sur son départ en catimini de Brest, le 23 mai dernier. Etonnement, ce remorqueur, cher au coeur des Bretons, n'avait bénéficié d'aucune cérémonie d'adieu. Selon nos informations, les Abeilles internationales, propriétaires du navire, auraient décidé de précipiter l'appareillage pour gagner une journée d'affrêtement à Toulon. Mis au pied du mur, la préfecture maritime a décidé d'annuler les festivités, notamment la présence sur les quais de la musique des équipages de la flotte.
Présente à Brest pendant 26 ans avant d'être remplacée par l'Abeille Bourbon, l'Abeille Flandres s'est rendue célèbre pour ses interventions d'assistance et de sauvetage courageuses en Atlantique. Plusieures centaines d'opérations qui ont empêché bon nombre de drames.
Le coût quotidien d'affrêtement du navire par la Marine Nationale est estimé à 12 000 euros.

Sauvetage et services maritimes BOURBON