Energies Marines

Fil info

Dépôt des demandes d'autorisation pour le parc éolien de Saint-Brieuc

Energies Marines

La société Ailes Marines en charge du développement, de la construction et de l’exploitation du parc éolien en mer de la Baie Saint-Brieuc et Réseau de Transport d'Electricité (RTE) ont déposé conjointement le 22 octobre 2015, en préfecture des Côtes-d’Armor (Bretagne, France), les dossiers de demandes d’autorisations administratives nécessaires à la construction et à l’exploitation du parc éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc et à son raccordement.

Cette étape est presque un symbole, à quelques semaines de la COP21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques), qui aura lieu à Paris. Pour mémoire, le parc éolien en mer de Saint-Brieuc, développé par Ailes Marines , fournira 9 % de la consommation globale d’électricité de la Bretagne.

Ailes Marines a remis un ensemble de dossiers couvrant le programme du parc et de son raccordement

Pour le parc, les dossiers concernent notamment la demande d’autorisation d’occupation du domaine public maritime et les autorisations au titre de la « loi sur l’eau ».

Les documents remis (plus de 4000 pages) contiennent, entre autres, des dossiers réglementaires,  l’étude d’impact unique du parc et de son raccordement, le résumé non technique, les études des volets parc et raccordement et la notice d’incidence Natura 2000.

Les prochaines étapes du projet sont, à partir d’octobre 2015, l’instruction du dossier  par les services de l’Etat et l’enquête publique mi 2016. L’obtention des autorisations est attendue pour fin 2016. 2017 sera consacrée à terminer la contractualisation avec les fournisseurs et au bouclage du financement du projet. L’installation et la  mise en service du parc auront lieu entre 2018 et 2020.

Le projet éolien en mer de la Baie de Saint-Brieuc est développé par la société Ailes Marines, détenue à 70% par Iberdrola et à 30 % par Avel Vor (société composée d’Eole-Res – 22,5% et de la Caisse des Dépôts 7,5%).

Ce parc est composé :

-      de 62 éoliennes d’une puissance unitaire de 8 MW,

-      d’une sous station électrique en mer,

-     reposant sur des fondations jacket

-     et de câbles inter-éoliennes.

Le parc s’étendra sur une superficie de 75 km2 et produira 1850 GWh par an, l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité chauffage compris de 850 000 habitants, 9% de la consommation électrique totale de la région.

Le coût d’investissement se monte à 2,5 milliards d’euros, hors raccordement.

Les éoliennes seront fabriquées en France par la société Adwen, une co-entreprise créée en mars 2015, regroupant la branche éolienne en mer d’Areva et la société espagnole Gamesa.

 

Communiqué d'Ailes Marines, 22/10/15