Construction Navale
Dernière ligne droite pour la drague GNL L’Ostrea
ABONNÉS

Actualité

Dernière ligne droite pour la drague GNL L’Ostrea

Construction Navale
Vie Portuaire

La nouvelle drague à injection d’eau du port de Bordeaux est en cours d’achèvement chez Socarenam à Boulogne-sur-Mer. Premier navire neuf doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) allant sortir d’un chantier français, L’Ostrea devrait enfin rejoindre courant juillet l’estuaire de la Gironde, a appris Mer et Marine auprès du GIE Dragages Ports. Ce dernier sera propriétaire du navire de 45 mètres, dont l’armement sera assuré par le Grand Port Maritime de Bordeaux.

Ce projet complexe, qui a connu différents aléas internes et externes, devrait au final connaître près d’un an de retard par rapport au planning initialement fixé. Lors de la signature du contrat, en janvier 2018, il était en effet prévu que la nouvelle drague soit livrée à la fin de l’été 2019. Un premier glisseme

Port de Bordeaux Socarenam | Toute l'actualité du chantier naval