Construction Navale
Dernière ligne droite pour la drague GNL L’Ostrea
ABONNÉS

Actualité

Dernière ligne droite pour la drague GNL L’Ostrea

Construction Navale
Vie Portuaire

La nouvelle drague à injection d’eau du port de Bordeaux est en cours d’achèvement chez Socarenam à Boulogne-sur-Mer. Premier navire neuf doté d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL) allant sortir d’un chantier français, L’Ostrea devrait enfin rejoindre courant juillet l’estuaire de la Gironde, a appris Mer et Marine auprès du GIE Dragages Ports. Ce dernier sera propriétaire du navire de 45 mètres, dont l’armement sera assuré par le Grand Port Maritime de Bordeaux.

Ce projet complexe, qui a connu différents aléas internes et externes, devrait au final connaître près d’un an de retard par rapport au planning initialement fixé. Lors de la signature du contrat, en janvier 2018, il était en effet prévu que la nouvelle drague soit livrée à la fin de l’été 2019. Un premier glissement est intervenu en raison de modifications décidées après la commande, qui ont contraint à allonger le navire de 4 mètres. De ce fait, la coque, produite par le chantier polonais Crist, n’est arrivée à Boulogne pour son armement que le 6 novembre dernier, la livraison étant renvoyée à début avril 2020. Mais en mars, alors que tout était quasiment prêt pour lancer les essais, la crise du coronavirus est à son tour venue perturber le planning. « Le chantier Socarenam a pu reprendre son activité en mai, mais certains fournisseurs étrangers n’ont pas encore pu jusqu’à présent faire venir leurs collaborateurs sur le site pour effectuer les mises en services d’équipements et les tests, préalables à un dernier passage en cale sèche pour les finitions sur la coque. La livraison de L’Ostrea est envisagée à Bordeaux courant juillet, nous aurons un calendrier plus précis au moment de son départ pour la cale sèche », explique-t-on au GIE Dragages Ports.

 

La coque de L'Ostrea juste après son arrivée à Boulogne en novembre (© : SOCARENAM)

La coque de L'Ostrea juste après son arrivée

Port de Bordeaux Socarenam | Toute l'actualité du chantier naval