Vie Portuaire

Actualité

Des actions pour le développement des cadres portuaires féminins en Afrique

Vie Portuaire

Du 16 au 27 novembre, s'est déroulé l'International Port Training Seminar for African Women Executive. Son équivalent francophone, le séminaire des femmes cadres portuaires africaines issues de l'Afrique de l'Ouest et du Centre, s'est tenu au Havre en mai dernier. « Depuis plusieurs décennies, le GPMH, avec sa Délégation à la Coopération et à la Formation Internationales, soutient la formation des cadres portuaires dans le monde et travaille de concert avec l'Institut portuaire d'enseignement et de recherche (Iper) sur le sujet. Plusieurs actions importantes ont été initiées, notamment pour le développement des communautés de cadres portuaires féminins en Afrique, initiatives toutes directement soutenues financièrement par l'Organisation Maritime Internationale », explique le Grand Port Maritime du Havre.
En mai dernier, 7 femmes, représentant respectivement la Tanzanie, le Kenya, le Soudan, le Ghana, la Gambie, la Sierra Leone et le Nigeria, ont participé au séminaire du Havre. Une présentation technique des infrastructures du port, avec visite sur site, ainsi qu'une série de cours de gestion portuaire sur des thèmes aussi variés que la Supply Chain, les concessions privé-public, les questions environnementales ou bien encore les notions de sûreté-sécurité ; étaient au programme de leur séjour en Normandie. Pour le GPMH : « Au-delà de la formation pure sur les secteurs portuaire, maritime et logistique, objectif premier du séminaire, il s'agit aussi d'initier un réseau international actif des cadres portuaires africaines, relais privilégié pour le développement économique et social des communautés locales. Plus que jamais, les ports sont un élément majeur dans le mécanisme d'élévation sociétale des populations. L'engagement du GPMH dans ce programme s'inscrit donc parfaitement dans cette logique de soutien ».

Port du Havre