Science et Environnement

Fil info

Des algues rouges pour raconter l'évolution du climat breton

Science et Environnement

Le deuxième volet de la campagne Pepite, qui débute aujourd’hui dans le Finistère, part explorer des tapis d’algues rouges calcifiées (dénommées maërl) pour comprendre les évolutions de la sédimentation et du climat mais aussi les impacts anthropiques des deux derniers millénaires en Bretagne.

Le maërl est une algue rouge avec un squelette calcaire, qu’on retrouve particulièrement sur le littoral breton. Outre sa richesse en termes d’habitat marin, le maërl peut être un indicateur pour les scientifiques des changements climatiques qui ont affecté nos côtes depuis l’âge de fer il y a plus de 2000 ans. « Le maërl peut être fossilisé au cours du temps sous la forme de fins graviers qu’on retrouve dans les couches

IFREMER | Actualité de l'institut de recherche marine