Défense
Des Américains au chevet des presses de freins du Charles de Gaulle

Actualité

Des Américains au chevet des presses de freins du Charles de Gaulle

Défense

Comme tous les équipements du porte-avions, en grand carénage depuis septembre à Toulon, Athéna, Aphrodite et Andromède font l'objet d'une grande révision. Les marins français ont donné ces noms de déesses aux trois presses de freins du Charles de Gaulle. A bord, on dit d'ailleurs qu'Athéna, la plus proche de la poupe, est la plus difficile à accrocher. A l'inverse, Andromède, ultime

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française