Pêche
Des balises satellites pour lutter contre la pollution des filets fantômes en mer
ABONNÉS

Actualité

Des balises satellites pour lutter contre la pollution des filets fantômes en mer

Pêche

Pris au piège dans les mailles des filets de pêche perdus, espadons, araignées de mer et daurades ne seront jamais mangés. Pour lutter contre ces ravages au fond des mers, un projet expérimental va les tracer par satellite.

Dans les eaux de Méditerranée, dans un premier temps, puis dans l’Atlantique, au large de la Bretagne, du Canada ou de la Guyane, cette expérimentation menée par une société française et des scientifiques, vise aussi à réduire la pollution plastique des océans. « Perdre un filet c’est un drame financier pour les pêcheurs traditionnels mais aussi pour l’environnement », explique Pierre Morera, président d’un regroupement de 200 pêcheurs artisanaux dans le Var.

Chaque année, quelque 9,5 millions de tonnes de plastiques sont déversées en mer, selon des chiffres de l’Union internationale pour

Pêche