Défense
Des bâtiments marocains en arrêt technique chez Piriou et DCNS

Actualité

Des bâtiments marocains en arrêt technique chez Piriou et DCNS

Défense

Deux bâtiments de la marine marocaine sont actuellement en arrêt technique en France. Arrivée à Toulon en janvier, la frégate multi-missions Mohammed VI, livrée par DCNS début 2013, devrait sortir de cale sèche la semaine prochaine et regagner le Maroc à l’issue de ses essais. Installé aux bassins Vauban, face à la frégate de défense aérienne française Forbin, le bâtiment amiral de la flotte royale réalise là son second arrêt technique intermédiaire, le premier s’étant déroulé à Casablanca. Pour mémoire, le maintien en condition opérationnelle du Mohammed VI fait l’objet d’un contrat entre la marine marocaine et DCNS, qui assure également le MCO de la FREMM égyptienne, la Tahya Misr, ainsi que celles de la flotte française, dont le troisième exemplaire, le Languedoc, sera livrée le 16 mars (cinq autres suivront d’ici 2022).

 

 

OPV et chaland de débarquement à Concarneau

Pendant ce temps, Piriou, à Concarneau, assure également la maintenance d’un bâtiment marocain. Il s’agit du Raïs Bargach, l’un des cinq patrouilleurs hauturiers de 64 mètres réalisés par STX Lorient et mis en service entre 1995 et 1997. Le Raïs Bargach a rallié la Bretagne le mois dernier en compagnie de la frégate Mohammed V (type Floréal), qui est repartie de Brest le 23 février avec une partie de l’équipage du patrouilleur. D’autres marins marocains viendront en France afin de prendre en main le patrouilleur lorsque sa période d’entretien sera achevée.

 

Le Raïs Bergach à Concarneau le 20 février (© : DR)

Le Raïs Bergach à Concarneau le 20 février (© : DR) 

 

On notera par ailleurs que le chaland de débarquement réalisé par Piriou pour le compte de la marine marocaine avance. La coque de 50 mètres, dont la construction a débuté à Lorient, est en achèvement à Concarneau (plus de détails sur ce contrat). 

 

La barge de débarquement marocaine à Concarneau (© : DR)

La barge de débarquement marocaine à Concarneau (© : DR) 

Maroc Naval Group (ex-DCNS) Piriou