Défense
Des blocs russes pour les BPC construits à Saint-Nazaire ?

Actualité

Des blocs russes pour les BPC construits à Saint-Nazaire ?

Défense

Après la décision de la Russie d'opter pour des bâtiments de projection et de commandement français, les négociations se poursuivent entre Paris et Moscou en vue d'aboutir à la signature du contrat. Les discussions porteraient, notamment, sur la finalisation du montage industriel et les transferts de technologie inhérents à ce programme. Le 24 décembre, la présidence de la République française avait annoncé que les deux premiers BPC seraient construits à Saint-Nazaire, affirmation légèrement tempérée par certains syndicats de STX France. Ainsi, la CGT avait indiqué que, selon ses informations, seuls 80% du premier navire et 60% du second seraient bel et bien réalisés sur les bords de Loire. Dans la foulée, les chantiers russes OSK (avec lesquels DCNS et STX France vont former un consortium portant le programme) avaient confirmé qu'ils seraient impliqués dès le premier BPC dans la phase de production. Il serait, en effet, envisagé que le site d'OSK, près de Saint-Pétersbourg, fabrique une partie des blocs destinés à l'arrière du bâtiment, où se situe notamment le radier et le hangar hélicoptères. Ces éléments seraient ensuite remorqués par barges jusqu'à Saint-Nazaire, où ils seraient assemblés au reste de la coque. Sur le second BPC, la participation russe monterait en puissance et, si l'option pour deux navires supplémentaires est exercée, les chantiers russes réaliseraient l'intégralité des troisième et quatrième BPC, avec l'aide technique française.
Pour mémoire, les deux premiers BPC français (Mistral et Tonnerre) ont déjà vu les blocs constituant leur moitié arrière réalisés à l'étranger. Produits en Pologne, ces éléments avaient été amenés à Brest, où DCNS avait procédé à leur assemblage. Seul le Dixmude, actuellement en achèvement chez STX France, a été totalement réalisé à Saint-Nazaire.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire