Défense
Des bombardiers russes au large de la Bretagne

Actualité

Des bombardiers russes au large de la Bretagne

Défense

Deux bombardiers stratégiques russes du type Tu-160 Blackjack sont passés le 22 septembre à 100 kilomètres des côtes bretonnes, a annoncé hier l’armée de l’Air françaises. Le suivi des deux Tupolev a, en fait, mobilisé de nombreux moyens aériens européens, la Norvège, le Royaume-Uni, la France et l’Espagne envoyant tour à tour leurs chasseurs pour intercepter et escorter les deux avions russes.  « A 9h13, la Norvège détecte les deux avions russes au nord du pays puis lance une interception par leurs deux chasseurs F16 pour les accompagner sur une route les dirigeant vers le nord de l’Écosse. Deux Typhoon britanniques prennent ensuite le relais. Contournant l’Irlande par l’ouest, les deux avions russes se dirigent alors vers la Bretagne. A 13h57, deux Rafale de la permanence opérationnelle (PO) de Tours décollent pour les intercepter à 100 kilomètres des côtes bretonnes. Ils escortent les Blackjack jusqu’au large de Mont-de-Marsan. Deux Rafale de la PO de Mont-de-Marsan prennent le relais à 14h33. Les deux avions russes mettent alors le cap à l’ouest en longeant la côte ibérique et sont escortés par deux F-18 espagnols. Arrivés au large de Bilbao, ils mettent le cap vers l’ouest de l’Irlande. Ces interceptions et escortes ont été menées en étroite collaboration entre les deux centres d’opération de l’OTAN du nord et du sud et le centre national des opérations aériennes (CNOA) de Lyon-Mont Verdun », explique l’armée de l’Air, qui précise que quatre Rafale ont été engagés, dont trois ont ravitaillé en vol durant la mission entre Clermont-Ferrand et Brest.

Pour mémoire, les Tu-160, produits dans les années 80 et 90, sont les plus gros avions supersoniques du monde. Long de 50 mètres pour une envergure de 52 mètres, avec leurs fameuses ailes repliables, ces mastodontes affichent une masse à vide de 118 tonnes et peuvent peser jusqu’à 267 tonnes pleine charge. Pouvant dépasser Mach 2 et franchir plus de 12.000 kilomètres, les Blackjack emportent jusqu’à 40 tonnes d’armement, par exemple des missiles de croisière Kh-55 d’une portée de 2500 km et pouvant être équipés d’une charge nucléaire.