Marine Marchande

Fil info

Des cas de Covid-19 sur le Danielle Casanova : Corsica Linea fait le point

Marine Marchande

Communiqué de presse de Corsica Linea, 10/07/20 suite à la survenance de cas positifs à la COVID-19 à bord du Danielle Casanova (liaison Marseille-Tunis).

Voici un point de situation à date.

- 05 juillet 2020. 4 marins ont été identifiés comme cas suspects à bord du Danielle Casanova. Immédiatement placés à l’isolement à bord, ils ont été débarqués le 06 juillet, avec prise en charge immédiate par l’IHU Méditerranée pour un protocole de soins et de tests effectués le 07 juillet. Les tests ainsi pratiqués ont confirmé 2 cas positifs et 2 cas négatifs. Dans la foulée de ces résultats, les 110 marins en congés mais qui avaient été précédemment embarqués à bord du Danielle Casanova avec les personnes concernées ont été contactés et testés. A date, ces tests ont révélé 10 marins positifs à la COVID-19.

- 08 juillet 2020. Il a été procédé au dépistage de l’ensemble de l’équipage du Danielle Casanova par l’IHU Méditerranée. A l’issue, ont été recensés 6 cas positifs sur 110 marins. Là encore, les personnes testées positives ont été immédiatement débarquées et prises en charge par l’IHU pour leur traitement. Elles ont également été contactées par l’ARS de la Région Sud, pour le suivi/tracing.

- Au 10 juillet, il n’y a donc plus aucun cas de COVID-19 à bord du Danielle Casanova. Par précaution, la compagnie a décidé de placer à l’isolement l’ensemble de l’équipage, en attente d’un nouveau test, qui sera pratiqué le 15 juillet par l’IHU Méditerranée. Dans l’intervalle, c’est le navire Méditerranée qui assure la ligne Marseille – Tunis.

- Il est également précisé que le 10 juillet, les Marins Pompiers de Marseille ont procédé à une batterie de tests de surface et d’environnement pour détecter des traces de la COVID-19 à bord du Danielle Casanova. Ces tests se sont révélés négatifs et il a été souligné le bon respect des mesures sanitaires à bord (nettoyage, gestes barrière, etc.). Il n’y avait ainsi aucune trace de la COVID-19 dans les parties communes du navire, fréquentées par les passagers.

- Le 10 juillet, un marin, précédemment embarqué à bord du Danielle Casanova et actuellement embarqué à bord du Jean Nicoli, s’est révélé positif à la suite d’un test pratiqué à l’IHU Méditerranée le 09 juillet. Placé à l’isolement à bord du Jean Nicoli, le marin est en attente de débarquement à Marseille le 11 juillet. Les mêmes tests de surface et d’environnement évoqués plus haut seront également pratiqués le 11 juillet à bord du Jean Nicoli.

Un protocole sanitaire rigoureux et constant à bord de tous nos navires

Le protocole sanitaire à bord de nos navires est constant et rigoureux, depuis le début de cette crise sanitaire fin février, à savoir : respect des gestes barrière et de la distanciation physique, masque obligatoire pour les passagers et les équipages, nettoyage renforcé des cabines et espaces communs, mise à disposition de gel hydroalcoolique dans les espaces communs et à destination de nos marins. Gestes barrière, distanciation et port du masque sont des éléments qui font l’objet d’une communication constante auprès de nos équipages et de nos passagers (dans nos communications clients en amont de l’embarquement, à bord via des affichages et des annonces micro dédiés, dans nos agences portuaires).

Une forte capacité à détecter et traiter des cas avec une grande réactivité : des tests massifs de l’ensemble de nos marins seront réalisés entre le 10 et le 11 juillet

Depuis le début de cette crise, nous travaillons en lien étroit avec les ARS en Région Sud et en Corse, ainsi qu’avec l’IHU Méditerranée, afin d’avoir une réactivité maximale dans le déclenchement de tests à destination de nos salariés. C’est cette politique extrêmement rigoureuse de veille sanitaire qui a permis une identification très rapide des cas concernés avec un isolement et une prise en charge sanitaire quasi instantanés, associée à des opérations de tests massifs des équipages concernés tout aussi rapidement. Nous bénéficions également, depuis cette semaine, de l’appui précieux des Marins Pompiers de Marseille dans la réalisation des tests, puisqu’ils effectuent les prélèvements pour transmission pour analyses à l’IHU.

Il y a donc une étroite collaboration entre CORSICA linea, les Marins Pompiers de Marseille et l’IHU Méditerranée.

Ainsi, tous les marins embarqués à bord des navires Paglia Orba, Monte d’Oro et Vizzavona ont été testés ce jour, 10 juillet. Les marins des navires Jean Nicoli et Pascal Paoli seront testés le 11 juillet. Les équipages embarqués des navires A Nepita et Méditerranée seront également testés dans les tous prochains jours.

Pierre-Antoine VILLANOVA, Directeur général : « La sécurité sanitaire de nos salariés, équipages et passagers est et demeure notre priorité. Cet épisode est une preuve de l’auto-vigilance quotidienne de nos marins et de nos personnels sur leur état de santé. C’est cette auto-vigilance, doublée d’un travail étroit avec les autorités sanitaires, qui nous a permis de déployer rapidement une méthode éprouvée (détecter, tester, isoler et traiter rapidement les cas suspects). En cela, nous nous inscrivons pleinement dans la stratégie sanitaire nationale ».