Défense
Des drones Schiebel pour les Ocean Eagle 43 du Mozambique

Actualité

Des drones Schiebel pour les Ocean Eagle 43 du Mozambique

Défense

Réalisés par le chantier CMN de Cherbourg, les trois premiers patrouilleurs du type Ocean Eagle 43 seront bien équipés de drones aériens Camcopter S-100. Le Mozambique, auquel sont destinés les bâtiments, a passé commande de trois machines à la société autrichienne Schiebel.

Des essais statiques et avec des moyens de levage ont déjà été réalisés à Cherbourg, mais en raison d’un problème d’autorisations administratives concernant les vols de drones, les tests en conditions réelles seront finalement effectués au Mozambique. Après le départ en janvier des trois premiers patrouilleurs de 32 mètres du type HSI 32 commandés par ce pays, le transfert des Ocean Eagle 43 est prévu dans les prochains mois, une fois les futurs équipages formés par CMN, qui réalise trois autres HSI 32 pour le même client.

 

L'un des Ocean Eagle 43 mozambicains (© : MICHEL FLOCH)

L'un des Ocean Eagle 43 mozambicains (© : MICHEL FLOCH) 

 

Dotés d’une coque trimaran en matériau composite, les Ocean Eagle 43 mesurent 43.6 mètres de long pour 15.7 mètres de large. Conçus pour les missions de surveillance et d'intervention, ils sont dotés de quatre moteurs Scania et peuvent atteindre une allure de 30 nœuds, avec une autonomie de 3000 milles à 20 nœuds et plus de 1000 milles à pleine vitesse. Armés par un équipage de 7 marins, ces patrouilleurs disposent en outre de logements pour 8 personnes supplémentaires, par exemple des commandos, qui peuvent être déployés au moyen d’un semi-rigide 7 mètres installés sur une rampe à l’arrière de la coque centrale. Celle-ci comprend aussi une plateforme conçue pour la mise en œuvre d’un drone aérien léger (classe 300 kilos), comme le Camcopter S-100 de Schiebel.

 

Ocean Eagle 43 (© : CMN)

Ocean Eagle 43 (© : CMN) 

 

Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) Drones