Vie Portuaire
Des entreprises rouennaises améliorent la fluidité sur le port

Fil info

Des entreprises rouennaises améliorent la fluidité sur le port

Vie Portuaire

Les entreprises rouennaises de manutention portuaire et de dépôt de conteneurs améliorent la compétitivité et la fluidité du Port de Rouen.

Depuis début novembre, les entreprises de manutention portuaire - Normande de Manutention BLP (Groupe Bolloré) et SOMAP – et le gestionnaire de parc à conteneurs - ARNAL - du Port de Rouen ont décidé d’étendre  en journée continue (de 7 h 30 à 17 h 30) l’exploitation du Terminal Conteneurs et Marchandises Diverses (TCMD Grand-Couronne).

Le dispositif répond à la demande des commissionnaires de transport, des transporteurs routiers et des chargeurs. Il constitue  un avantage concurrentiel pour les sociétés de transport routier qui peuvent désormais effectuer une double desserte quotidienne régionale, optimisant ainsi  la gestion des véhicules et l’ensemble de l’organisation du transport avec l’Ile de France et la Normandie.

« Cette démarche souligne le dynamisme de la place rouennaise pour développer de nouveaux trafics, confie Philippe Dehays, président de l’Union Portuaire Rouennaise ;
elle permet d’améliorer la fluidité, enjeu devenu majeur pour les ports européens ».

Cette nouvelle organisation est un atout supplémentaire dans la recherche permanente de compétitivité au cœur des ports de HAROPA : elle renforce la fluidité de la circulation
des marchandises sur les terminaux ainsi que la qualité des services proposés par les trois ports de l’Axe Seine.

Rappelons que le Port de Rouen dispose d’une offre maritime Deep Sea & Short Sea composée de près de 120 offres commerciales directes desservant l’Europe, l’Afrique, les Caraïbes, les DOM-TOM, l’Amérique du Sud et Centrale ainsi que l’Océanie. Quinze armements proposent des lignes maritimes régulières dédiées au transport de marchandises conteneurisées, conventionnelles et roro.

 

Communiqué du port de Rouen, novembre 2014

Port de Rouen