Défense
Des hélicoptères Tigre sur le BPC Mistral

Actualité

Des hélicoptères Tigre sur le BPC Mistral

Défense

Après son escale en Russie, fin novembre, le Bâtiment de Projection et de Commandement Mistral est rentré hier après-midi à Toulon. Le passage à sa base du Var est de courte durée puisque le BPC appareille de nouveau aujourd'hui pour des manoeuvres avec l'Aviation Légère de l'Armée de Terre (ALAT). Jusqu'au 11 décembre, le Mistral participe à l'exercice EXA TIGRE, au cours duquel il embarque deux hélicoptères de combat Tigre. Seront également présents à bord deux Puma et deux Gazelle.
Long de 199 mètres, le Mistral dispose d'un pont d'envol doté de six spots d'appontage, relié à un hangar par deux ascenseurs. Il peut accueillir jusqu'à 16 hélicoptères lourds. Comme son sistership, le Tonnerre, ainsi que les Transports de Chalands de Débarquement (TCD) Foudre et Siroco, le bâtiment est conçu pour mettre en oeuvre les appareils de l'ALAT, dont le Tigre, nouvelle machine devant remplacer la Gazelle.
A l'issue de l'exercice, le Mistral rejoindra Toulon, où il va subir, jusqu'à mi-février, un arrêt technique.

 Un Tigre et le BPC Mistral (© : MARINE NATIONALE)
Un Tigre et le BPC Mistral (© : MARINE NATIONALE)

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française