Offshore
Des industriels français se lancent dans la conception d'une éolienne flottante

Actualité

Des industriels français se lancent dans la conception d'une éolienne flottante

Offshore

Nass&Wind, DCNS, Saipem, Ifremer, ENSIETA, In Vivo... Un groupe d'acteurs français issus des secteurs navals, éolien et parapétrolier lance le projet WINFLO. Il s'agit de concevoir et développer une machine éolienne flottante économiquement compétitive, adaptée à des fonds d'une profondeur supérieure à 50 mètres. « Le développement de l'éolien offshore, bien qu'il représente aujourd'hui une certitude, va se heurter rapidement à des limites techniques. En effet, les fonds marins, sur de nombreuses façades littorales (et notamment la Bretagne), atteignent rapidement une profondeur incompatible avec les technologies actuelles, utilisables pour des fonds de 50 mètres maximum. Dès lors, le développement de l'éolien offshore à grande échelle devra bénéficier d'un saut technologique : les éoliennes flottantes », explique DCNS, l'un des principaux partenaires du projet. WINFLO conduira à la fabrication d'un démonstrateur en grandeur réelle, implanté au large de la Bretagne et raccordé au réseau électrique. « Afin d'aboutir à un produit optimisé et compétitif au niveau mondial, il est nécessaire d'avoir une approche globale des composants du système, dont le fonctionnement est soumis aux fortes contraintes du milieu océanique. Ceci est notamment vrai pour la partie éolienne (génération d'électricité) proprement dite. Il a donc été décidé de développer conjointement une plate-forme flottante originale, son ancrage, ainsi qu'une nouvelle éolienne spécifique offshore ».

Un regroupement pour maîtriser l'ensemble des éléments de la machine

Le fait de maîtriser, technologiquement et industriellement, l'ensemble des éléments de la machine (plate-forme, éolienne, ancrage) est présenté comme un avantage concurrentiel sur ce marché « où l'approvisionnement des composants et des machines est un facteur de réussite majeur ». Pour mener à bien cette entreprise ambitieuse, chaque partenaire apporte ses compétences. Nass&Wind, basé à Lorient, est un spécialiste de l'éolien. L'entreprise possède une expérience reconnue dans le développement de sites, le financement, la construction et l'exploitation de parcs éoliens. DCNS, de son côté, dispose d'une expérience nationale et internationale dans la conception, la production et l'entretien de systèmes complexes navals et systèmes de propulsion, et possède la première ingénierie navale d'Europe. Saipem, implanté en Bretagne au travers de sa filiale Sofresid Engineering (Brest, Lorient), est un acteur majeur dans la conception de plateformes pétrolières et gazières. Le groupe est également constitué de l'ENSIETA (Brest), école d'ingénieurs intégrant des laboratoires de premier ordre dans la recherche hydrodynamique sur les ouvrages marins, et sur les comportements de matériaux vis-à-vis de la fatigue. Le centre brestois de l'Ifremer apportera, quant à lui, sa connaissance au niveau mondial de la mer et son expertise sur les énergies renouvelables marines. Enfin, In Vivo, situé à la Forêt-Fouesnant possède l'expérience et les infrastructures nécessaires aux diagnostics et analyses d'impact environnemental en milieu marin.

Objectif : Implanter une nouvelle filière industrielle en Bretagne

Selon les partenaires, les enjeux du projet consistent d'une part à contribuer, à terme, à l'approvisionnement énergétique de la Bretagne par la création de parcs éoliens offshore flottants, et d'autre part à lancer la France dans le nouveau domaine précurseur de l'éolien offshore flottant. « WINFLO est le prélude à la naissance d'une filière industrielle éolienne offshore française : l'élaboration d'un pôle d'activité spécialisé dans l'éolien offshore flottant permettra de créer, autour de cette technologie, une synergie entre les compétences industrielles et universitaires en Bretagne et au niveau national. Les métiers concernés (construction navale, métallurgie, électromécanique, matériaux composites) en font en particulier une voie de diversification pour les industriels de la construction et réparation navale du Grand Ouest, ainsi que pour des secteurs maritimes connexes qui seront impliqués dans l'installation et la maintenance des éoliennes en mer ». On notera que WINFLO fait l'objet d'un dossier de labellisation par le Pôle de compétitivité Mer Bretagne.

IFREMER | Actualité de l'institut de recherche marine Naval Group | Actualité industrie navale de défense