Défense
Des marins français intègrent les états-majors OTAN à Naples

Actualité

Des marins français intègrent les états-majors OTAN à Naples

Défense

Depuis le 31 août, 23 militaires français du JFC Naples (Joint Force Command, état-major interarmées de niveau opératif) ont été renforcés par une trentaine de nouveaux arrivants. C'est la conséquence pratique de la réintégration par la France de la structure de commandement intégrée de l'OTAN. De son côté, l'état-major maritime (CC-Mar Naples) a accueilli 5 premiers officiers et un officier marinier, et dès le lendemain était organisée une cérémonie aux couleurs pour hisser le drapeau français. À 11 heures, en présence du contre-amiral Jacques de Solms, ancien chef de la mission militaire française à Naples et actuel sous-chef opérations du JFC Naples, le vice-amiral Maurizio Gemigniani, commandant le CC-Mar Naples, a rappelé que ce n'était cependant pas la première fois qu'un drapeau français flottait dans un état-major maritime de l'OTAN en Méditerranée : il y a plus de 50 ans, un amiral français commandait à Malte un état-major composé à l'époque de marins de 6 nations. Près d'un demi-siècle plus tard, la France retrouve sa place au milieu de 16 autres nations. Pour compenser l'absence de matelot dans cette première vague de la «french invasion» (*), l'amiral de Solms a offert a l'amiral Gemigniani un bâchis estampillé Marine nationale, en attendant peut-être un jour un ruban «CC-Mar Naples» sur les coiffes des matelots français. D'ici deux ans, une vingtaine de personnels de la Marine nationale serviront au CC-Mar Naples, faisant de la France un des tous premiers contributeurs à cet état-major.

(*) Appellation donnée à la montée en puissance française par le général britannique adjoint au commandant du JFC Naples.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française