Pêche

Fil info

Des mesures pour limiter les captures accidentelles de petits cétacés en Atlantique

Pêche

De nombreux échouages de petits cétacés sont constatés ces dernières années durant la période hivernale sur le littoral Atlantique, la plupart des individus présentant des traces de capture accidentelle par la pêche. Ce phénomène est suivi grâce au réseau national d’échouage, coordonné par l’observatoire scientifique Pelagis [1].

Face à cette situation, Le Gouvernement est pleinement mobilisé avec les scientifiques, les ONG et les professionnels français de la pêche pour faire reculer de manière significative ces échouages de dauphins qui requièrent la mobilisation de tous, en France mais aussi en Europe. Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, conjointement avec le ministère de la transition écologique et solidaire, a mis en place en avril 2017 un groupe de travail national dédié à cette problématique.

Cette enceinte de travail, qui réunit l’administration, les scientifiques, les professionnels de la pêche et des organisations non gouvernementales a pour objectifs d’améliorer les connaissances sur les interactions entre la pêche et les mammifères marins et de définir collectivement des mesures pour limiter ces évènements.

Dans ce cadre, deux mesures concernant la flottille française pratiquant la pêche au chalut pélagique en bœuf ont été mises en place pour la période du 1er décembre 2018 au 30