Construction Navale

Actualité

Des milliers de Nazairiens visitent le MSC Preziosa

Construction Navale

Cinq jours avant son grand départ de Saint-Nazaire, le paquebot MSC Preziosa a pu être visité en avant première, le samedi 9 mars, par des milliers de salariés et de sous-traitants des chantiers STX France. Ceux-ci ont pu faire découvrir à leurs proches ce magnifique navire, fruit de deux ans et demi de travail. Sistership du MSC Divina, livré en mai 2012 et constituant une version améliorée des MSC Fantasia (décembre 2008) et MSC Splendida (juillet 2009), le « X32 » se présente, à l’instar de ses aînés, comme un paquebot très élégant, aux espaces intérieurs particulièrement soignés. Long de 333 mètres  pour une largeur de 38 mètres et une jauge de 140.000 GT, le nouveau fleuron de la compagnie MSC Croisières dispose de 1751 cabines et pourra transporter 4345 passagers. Le jeudi 14 mars, à l’issue de la cérémonie de livraison, il quittera Saint-Nazaire avec ses premiers croisiéristes pour une traversée d’une semaine qui le conduira jusqu’à Marseille. De là, il gagnera Gênes, où se déroulera son baptême officiel, le 24 mars.

 

MSC Preziosa : L'Atrium (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : L'Atrium (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : L'Atrium (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Salon (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Salon (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Salon (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Escaliers donnant sur le casino (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Asvenseurs (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : La Piazzetta (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Grand théâtre (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Restaurant (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Restaurant (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Cuisines (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Buffet (© : DROITS RESERVES)

 

MSC Preziosa : Pont piscines (© : DROITS RESERVES)

 

 

L’ancien libyen

 

 

Pour mémoire, le X32 avait été commandé au début de l’été 2010 par la compagnie publique libyenne GNMTC, qui avait choisi, pour son lancement sur le marché de la croisière, le design des paquebots de la classe Fantasia. Mais en 2011, suite au soulèvement contre le régime du colonel Kadhafi et l’intervention internationale en Libye, le contrat avait été rompu par STX France, suite à un défaut de paiement de GNMTC. MSC Croisières, partie prenante dans le projet, notamment en qualité de conseil, avait repris le navire afin d’ajouter une quatrième unité à la classe Fantasia et, ainsi, poursuivre sa croissance. Une belle opération pour l’armateur, qui a pu récupérer un bateau à l’architecture identique aux siens, même s’il a fallu revoir les espaces intérieurs pour les adapter aux standards de MSC.

 

 

Les chantiers de Saint-Nazaire fin 2008 (© : MSC CROISIERES)

 

 

Une pause dans les investissements

 

 

Initialement, les quatre Fantasia devaient être suivis par une nouvelle classe de navires, moins longs mais plus volumineux et offrant une capacité supérieure (2000 cabines). Toutefois, en raison du contexte économique, MSC a décidé de reporter le lancement du projet Vista. Une décision emprunte de sagesse pour une compagnie qui a connu une croissance énorme sur la dernière décennie et qui va, ainsi, se donner un peu de temps pour consolider ses positions avant, normalement, de repartir dans une phase d’expansion. Cette décision est d’autant plus raisonnable que, si le marché de la croisière est toujours en forte augmentation, la frénésie de commandes enregistrée ces dernières années dans le secteur, cumulée aux conséquences de la crise sur le pouvoir d’achat des vacanciers, provoque actuellement une tension sur les prix et, par conséquent, sur les revenus des compagnies.

 

 

Les MSC Opera et MSC Lirica (© : MSC CROISIERES)

 

 

12 paquebots construits à Saint-Nazaire acquis en 10 ans

 

 

Dix ans après la livraison du MSC Lirica, premier paquebot neuf commandé par la compagnie italo-suisse, celle-ci n’a donc, à ce jour, plus de navire en commande et verra donc ses capacités rester stables jusqu’en 2015 au moins. On rappellera que, depuis 2003, MSC a pris livraison de 10 navires de croisière (2 Lirica, 4 Musica, 4 Fantasia), tous réalisés à Saint-Nazaire, pour un investissement total d’environ 4.7 milliards d’euros. A cela s’est ajouté le rachat des ex-European Stars et European Vision, issus du même chantier et dont la maison-mère de l’époque, Alstom, avait participé au financement. Repris après la faillite en 2004 de leur armateur, la défunte compagnie Festival Croisières, ils ont été rebaptisés MSC Sinfonia et MSC Armonia.   

 

 

Le MSC Divina (© : MSC CROISIERES)

STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire) MSC Cruises