Marine Marchande
Des pétroliers COSCO bien discrets

Actualité

Des pétroliers COSCO bien discrets

Marine Marchande

Environ un tiers de la flotte des pétroliers de la compagnie d’Etat chinoise COSCO Shipping Tanker (Dalian) aurait éteint son AIS, a remarqué Reuters. Et ce, après que les Etats-Unis aient imposé le 25 septembre des sanctions sur la compagnie accusée de transporter du brut iranien. Le système d'identification automatique est pourtant imposé par l’Organisation Maritime Internationale (OMI). Il ne peut règlementairement être coupé qu’en cas de force majeur, comme pour éviter la piraterie.

COSCO Dalian et ses filiales possèdent 43 pétroliers, dont 26 VLCC. Quatorze navires auraient coupé leur AIS entre le 30 septembre et le 7 octobre, neuf seraient des VLCC. 

Les Etats-Unis ont imposé des sanctions contre six firmes chinoises, dont deux appartenant à COSCO Shipping. Les autres sont China Concord Petroleum, Kunlun Holding, Kunlun Shipping et Pegasus 88.