Construction Navale
Des porte-conteneurs propulsés par des turbines au GNL

Actualité

Des porte-conteneurs propulsés par des turbines au GNL

Construction Navale

General Electric, Hyundai Heavy Industries et la société de classification Lloyd’s Register viennent de lancer un projet de porte-conteneurs de 14.000 EVP basé sur un système combinant des turbines au gaz naturel liquéfié et des moteurs électriques. Le projet, issu d’une réflexion et de travaux menés depuis plusieurs années, prévoit le développement de design spécifiques pour intégrer le système de propulsion COGES (COmbined Gas turbine, Electric and Steam) de General Electric. Celui-ci combine une turbine au GNL, une autre de récupération de vapeur et des moteurs électriques. GE et Lloyd’s Register ont déjà planché sur un design de méthanier de 178.000 m3 utilisant cette propulsion.

« Les bénéfices opérationnels des turbines à gaz incluent une puissance importante logée dans un encombrement compact et un design flexible », explique Brien Bolsinger, vice-président de GE en charge des opérations marines. « La turbine à gaz est 80% plus légère et 30% plus petites que ses équivalents en moteurs lent. Elle peut être installée partout sur le navire ». L’utilisation du GNL permet, de plus, de répondre à l’ensemble des contraintes environnementales en termes d’émissions.

Le système COGES  avec une alimentation en MGO 

Le système COGES  avec une alimentation en MGO 

Propulsion - motorisation