Marine Marchande

Actualité

Des résultats toujours difficiles pour Bourbon

Marine Marchande

La situation est toujours très compliquée pour les opérateurs offshore : le prix du baril demeure bas, les compagnies pétrolières continuent à tailler dans leurs dépenses, en exploitation comme en investissement. Le groupe français Bourbon n'échappe pas à cet état de fait et vient d'annoncer un chiffre d'affaires en recul de 21.2% à 204.3 millions au troisième trimestre.

Le taux d'utilisation des navires est lui aussi en recul, à 53.4% de taux moyen et le tarif journalier est en baisse de 8.7%. Si le subsea recule de 23.1% , « impacté principalement par un nombre plus réduit de projets clés en main » selon Bourbon, l'offshore profond et continental est en hausse de 2%. « Il faut souligner la volonté des clients de relancer quelques campagnes d’exploration et de conclure à nouveau des contrats moyen et long termes ce qui se traduit par une légère hausse de l’activité mais à des tarifs toujours en baisse ». 

« Nos clients ont retrouvé des marges de manœuvre qui ne se traduisent pas encore dans l’activité Offshore. Nous pensons avoir atteint le bas du cycle mais la reprise sera lente », estime Gaël Bodénès, directeur général délégué du groupe.

 

 

BOURBON