Marine Marchande
Desserte de la Corse : L'appel d'offres sur la DSP est infructueux

Actualité

Desserte de la Corse : L'appel d'offres sur la DSP est infructueux

Marine Marchande

C'est avec une méthode très inhabituelle, à savoir devant l"Assemblée nationale, à l'occasion d'une question au gouvernement, que le président de l'exécutif corse, a annoncé que l'appel d'offres pour la desserte de l'Ile de Beauté est infructueux. « Aujourd’hui, la première phase de la procédure d’attribution de la prochaine délégation de service public s’achève sans qu’aucun candidat n’ait remis une offre légalement et financièrement acceptable. Je vais donc proposer à l’Assemblée de Corse de constater cette infructuosité et de relancer les négociations avec l’ensemble des candidats », a indiqué Paul Giacobbi.

Deux concurrents sont en lice. D’un côté l’alliance SNCM- CMN (La Méridionale), actuels délégataires, et de l’autre Corsica Ferries. Après avoir remis leurs candidatures en janvier dernier, les compagnies devraient donc revoir leur copie, une fois que l'Assemblée de Corse aura constaté, début juin, que l’appel d’offres est infructueux. Les modalités d'un éventuel report du démarrage du nouveau contrat de DSP ou d'une éventuelle prorogation de l'actuel ne sont pas encore connues.

Pour mémoire, le lauréat de la future DSP doit assurer sur une période de 10 ans, à compter de 2014, la desserte entre Marseille et les ports corses d'Ajaccio, Bastia, Balagne, Porto Vecchio et Propriano.

Corsica Linea (ex-SNCM) La Méridionale (Compagnie Méridionale de Navigation) Corsica ferries