Défense
Deux bâtiments de l’US Navy à Brest

Fil info

Deux bâtiments de l’US Navy à Brest

Défense

Le port de Brest accueille depuis ce mercredi matin deux unités de la marine américaine : le destroyer lance-missiles USS The Sullivans et le ravitailleur polyvalent USNS William McLean.

 

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

Douzième des 14 navires du type Lewis and Clark, ce dernier a été mis en service en 2011. Long de 210 mètres et présentant un déplacement de 41.000 tonnes en charge, il dispose sur chaque bord de deux postes de ravitaillement en charges lourdes et un en combustible. Pouvant transporter près de 6700 tonnes de fret, 3240 tonnes de combustible, 1700 tonnes de vivres et 200 tonnes d’eau douce, l’USNS William McLean, armé par le Military Sealift Command (MSC) est conçu pour le soutien des bâtiments de combat et sert également, à ce titre, de transport de munitions.

 

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USNS William McLean à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

L’USS The Sullivans est quant à lui le 18ème destroyer du type Arleigh Burke, qui comptera au final plus de 70 unités. Opérationnel depuis 1997, ce bâtiment de 154 mètres de long et 8400 tonnes de déplacement en charge compte 96 cellules de lancement vertical pour missiles SM-2MR, SM-3, Tomahawk et VLA, 8 missiles Harpoon en deux lanceurs quadruples, une tourelle de 127mm, deux systèmes multitubes Phalanx, de l’artillerie légère et 6 tubes lance-torpilles. Comme les 27 autres unités du type Arleigh Burke Fligh I et Flight II, il est équipé d’une plateforme hélicoptère mais pas de hangar (défaut qui a été corrigé à partir du 29ème destroyer, inaugurant le Flight IIA).

 

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

On notera que la carrière du bâtiment a été marquée par une tentative d’attentat en 2000. Neuf mois avant l’attentat réussi contre l’USS Cole au Yémen, un groupe affilié à Al Qaeda avait tenté de s’en prendre à l’USS The Sullivans. Mais leur embarcation avait été coulée avant d’atteindre le bâtiment. Selon un rapport du FBI, les terroristes renflouèrent plus tard le bateau et récupérèrent les explosifs, qui furent utilisés dans l’attaque contre l’USS Cole.

 

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

L'USS The Sullivans à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

En dehors de cette tentative d’attentat, l’USS The Sullivans a aussi connu la mise à pied de trois de ses commandants. Le premier après que le destroyer ait heurté un balisage portuaire à Manama, causant d’importants dégâts, et le second suite à une plainte pour harcèlement sexuel envers du personnel féminin. Cet été enfin, un troisième pacha a été relevé de ses fonctions suite à l’explosion d’un missile juste après son tir, accident qui heureusement n’a pas fait de blessé et peu de dégâts. 

US Navy / USCG Port de Brest