Histoire Navale
Deux canots de sauvetage exposés au Nautic

Actualité

Deux canots de sauvetage exposés au Nautic

Histoire Navale

Cette année, le Nautic, qui se déroulera du 5 au 13 décembre au parc des expositions de la porte de Versailles, à Paris, permettra au public de découvrir deux embarcations de sauvetage, dont un superbe canot historique datant de 1949 et totalement restauré.

Le Pierre R. Graham de la station du Croisic

Il y aura tout d'abord le canot tous temps Pierre R. Graham, de la station SNSM du Croisic. La Société Nationale de Sauvetage en mer a décidé d’amener jusqu’à Paris ce bateau de 15.5 mètres, mis en service en 1999, pour faire découvrir les fameux CTT, capables de porter secours aux personnes en difficulté dans les conditions les plus dures et loin des côtes. Il s'agit aussi, plus globalement, d'une action de sensibilisation aux missions accomplies par les sauveteurs bénévoles, dont 75% du budget dépend des donateurs privés. Dans cette perspective, l’opération du Nautic est cruciale pour la SNSM car elle souhaite mobiliser les plaisanciers, première catégorie d’usagers de la mer à être concernée par les missions de sauvetage. Or, seuls 50.000 plaisanciers, sur un million rencensés en France, soutiennent financièrement l’association.

 

Le Rierre R. Graham (© : DR)

Le Rierre R. Graham (© : DR)

 

L’Aimée Hilda qui a servi jusqu’en 1975 à Ploumanac’h

En plus du Pierre R. Graham, les visiteurs du salon auront également l’opportunité de découvrir un canot de sauvetage historique. Organisée indépendamment par l’Association Aimée Hilda et l’Association des Amis des Anciens Canots de Sauvetage en Mer (AACSM), cette exposition permettra de découvrir l’Aimée Hilda, un bateau construit en 1949 et qui a servi jusqu’en 1975 au sein de la station bretonne de Ploumanac’h. Il s’agissait d’un canot de sauvetage de première classe armé par la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés (SCSN), qui a fusionné en 1967 avec la Société des Hospitaliers Sauveteurs Bretons (SHSB) pour donner naissance à l’actuelle SNSM.

Dernier survivant d’une série de 32 bateaux

Dernier représentant d’une série de 32 canots à demeurer dans son état initial et à naviguer, l’Aimée Hilda, après une période de quasi-abandon, a été sauvé il y a 20 ans. Avec le soutien de la ville de Perros-Guirec, qui en est le propriétaire, une équipe de bénévoles regroupés au sein de l’Association pour la conservation et la sauvegarde du canot de sauvetage de Ploumanac’h a œuvré à sa remise en état, avec deux grandes vagues de restauration, la première dans les années 90 et la seconde il y a 5 ans. « Afin de préserver ce riche patrimoine maritime armoricain, l’Association Aimée Hilda œuvre depuis 1995 pour la conservation et la sauvegarde de ce canot. Reprendre l

SNSM | Toute l'actualité de la société nationale de sauvetage en mer