Défense
Deux chasseurs de mines français vont partir pour le Golfe sur le pont d’un cargo

Actualité

Deux chasseurs de mines français vont partir pour le Golfe sur le pont d’un cargo

Défense

Pour la première fois, la Marine nationale va faire convoyer deux de ses chasseurs de mines par un navire de commerce. Début mars, à Brest, les bâtiments seront chargés sur un cargo afin de rejoindre Abu Dhabi et de débuter un déploiement de plusieurs mois dans la région du golfe Persique. L’opération est d’autant plus originale que les CMT (*) ne seront pas embarqués sur un navire semi-submersible (doté de ballasts pour immerger le pont de chargement sur lequel les bateaux transportés viennent se poser), mais extraits de l’eau au moyen de grues. Une manœuvre qui s’annonce très impressionnante et qui sera menée avec la plus grande délicatesse, les CMT, longs de 51.5 mètres et d’un déplacement lège de 546 tonnes (615 tonnes à pleine charge), ayant une coque en matériaux composites. Même s’il s’agit d’une première pour ce type de bâtiments, il arrive assez régulièrement que des bateaux militaires soient embarqués sur des cargos spécialement conçus pour la manutention et le transport de colis lourds. Brest avait d’ailleurs connu une opération de ce type en octobre 2011 lorsque l’ex-sous-marin Ouessant (67.6 mètres, 1500 tonnes en surface) avait été chargé sur le pont du Fairpartner pour rejoindre la Malaisie.

 

 

Chargement de l'ex-Ouessant en octobre 2010 (© : LE TELEGRAMME)

Chargement de l'ex-Ouessant en octobre 2010 (© : LE TELEGRAMME)

 

 

Alternative au bâtiment de commandement et de soutien

 

 

Concernant les deux CMT en partance pour le golfe Persique, le recours à ce mode de convoyage va permettre d’économiser le potentiel des bâtiments en leur épargnant un long transit pour lequel ils ne sont d’ailleurs pas forcément conçus (bien qu’ils l’aient fait auparavant). Jusqu’ici, le déploiement d’une force de guerre des mines, qui intervient tous les deux ans environ dans la région du Moyen-Orient, était conduit autour d’un bâtiment de commandement, de ravitaillement et de soutien logistique, la Loire jusqu’en 2009 et le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var en 2011, qui partaient en flottille, entourés des CMT, depuis la France. Cette fois, les chasseurs seront directement débarqués à Abu Dhabi, aux Emirats Arables Unis, où la France dispose d’une base navale à même d’assurer leur ravitaillement et leur soutien technique. En 2011, lors de la dernière mission de la force dans la région, les marins français avaient testé le déploiement à terre d'une structure de soutien et d'un état-major de guerre des mines, l'ensemble du matériel de guerre des mines présent sur le Var ayant été débarqué provisoirement sur la nouvelle base d'Abu Dhabi. Même si la capacité de déployer un bâtiment de soutien avec la flottille de chasseurs demeure pertinente pour projeter partout dans le monde une force de guerre des mines, cette nouvelle solution doit permettre, lorsque la marine dispose d'un point d'appui portuaire dans la zone où les CMT sont appelés à intervenir, de se dispenser d'un BCR.

 

 

Le BCR Var et les deux chasseurs déployés en 2011 (© : MARINE NATIONALE)

Le BCR Var et les deux chasseurs déployés en 2011 (© : MARINE NATIONALE)

 

 

Une mission stratégique

 

 

On rappellera que cette mission régulière dans la région est stratégique pour la marine, car elle contribue à la sécurisation des approvisionnements de la France, notamment en pétrole. Le minage du détroit d'Ormuz, entre le golfe Persique et l'océan Indien, reviendrait en effet à couper la principale station service mondiale. Pour éviter cela, la France et ses alliés maintiennent dans la zone une présence dissuasive et entretiennent leur connaissance des lieux (reconnaissance et l'actualisation des fonds marins) afin, le cas échéant, de pouvoir intervenir le plus vite et le plus efficacement possible pour « dépolluer » le secteur.

 

 

Neutralisation d'une mine par un CMT (© : MARINE NATIONALE)

Neutralisation d'une mine par un CMT (© : MARINE NATIONALE)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française