Marine Marchande

Actualité

Deux navires de commerce détournés en océan Indien

Marine Marchande

Un vraquier et un chimiquier appartenant à des compagnies grecque et norvégienne ont été pris d'assaut par des pirates ces derniers jours. Au petit matin du 17 janvier, le vraquier chypriote Eagle, avec un équipage de 24 Philippins à bord, a été surpris à 490 nautiques au sud de Salaalah (Oman). Affichant un port en lourd de 52.163 tonnes, ce navire avait appareillé d'Aqaba, en Jordanie, et se rendait à Paradip, en Inde. Les pirates, qui ont effectué des tirs d'armes légères et de roquettes, sont parvenus à aborder l'Eagle et à s'en rendre maîtres.
L'avant veille, c'est le chimiquier Samho Jeweler, battant pavillon maltais, qui avait été détourné. Le 15 janvier au matin, le navire de 19.600 tpl et ses 21 membres d'équipage (originaires selon l'Etat-major de l'opération Atalante du Myanmar, de Corée et d'Indonésie) ont été interceptés par les pirates. L'attaque s'est produite à 350 nautiques au sud-est du port omanais de Mascate.
Après la libération, le 16 janvier, du chimiquier Motivator et de ses 18 membres d'équipage philippins, le nombre de navires retenus le long de la côte somalienne est de 29, soit 700 marins otages des pirates.
________________________________________________

- Voir le site Marine Traffic.com, d'où est extraite la photo illustrant cet article

Piraterie