Science et Environnement
Deux navires scientifiques en escale à Papeete

Actualité

Deux navires scientifiques en escale à Papeete

Science et Environnement

Le port de Papeete, en Polynésie accueille en ce moment deux grands navires scientifiques : L’Américain Ronald H. Brown et le Français L’Atalante, qui doivent quitter tous les deux Tahiti le 10 avril. Le premier est le plus imposant bâtiment de la NOAA, l’administration américaine en charge des études océanographiques et atmosphériques.

 

L'Atalante et le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante et le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

Le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

Le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

 

Mis en service en juillet 1997 et basé à Charleston, en Caroline du sud, le Ronald H. Brown a été construit par le chantier Halter Marine de Moss Point, dans le Mississippi. Il mesure 83.5 mètres de long pour 16 mètres de large et présente un déplacement de 3250 tonnes en charge. Capable d’atteindre 15 nœuds, ce bâtiment, qui met en œuvre d’importants moyens scientifiques et dispose de laboratoires, est armé par un équipage de 29 marins et peut embarquer 31 chercheurs. Avant d’être transféré à la NOAA, qui aligne une flotte de 20 navires, il servait au sein de l’US Navy. Celle-ci continue d’ailleurs d’opérer ses trois sisterships (Thomas G. Thompson, Roger Revelle et Atlantis). Le Ronald H. Brown est arrivé à Tahiti le 30 mars pour une escale de ravitaillement, après avoir mené une campagne scientifique entre Hawaii et les Marquises.

 

Le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

Le Ronald H. Brown (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

 

L’Atalante l'a rejoint à Papeete le 2 avril. Il s'agit de l’un des quatre navires océanographiques hauturiers de l’Ifremer, qui a rejoint le port polynésien après plusieurs semaines d’opérations autour des îles Cook. Construit au Havre et mis en service en 1990, L’Atlante est présenté par l’Ifremer comme un navire pluridisciplinaire dédié aux géosciences marines, à l’océanographie physique et à la biologie marine. Long de 84.6 mètres pour une largeur de 15.9 mètres, ce bateau ayant Brest pour port d’attache peut notamment déployer le submersible habité Nautile et le robot sous-marin Victor 6000. 

 

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)

L'Atalante arrivant à Papeete (© : MATTHIEU LE BONNIEC)