Construction Navale
Deux nouveaux actionnaires au Chantier du Guip

Actualité

Deux nouveaux actionnaires au Chantier du Guip

Construction Navale

Avec le départ en retraite de Paul Bonnel, le Chantier du Guip se restructure et l’actionnariat évolue : Tegwen Mauffret (au centre), le fils de Yann Mauffret (à droite), gérant du chantier, et Louis Mauffret (à gauche) entrent au capital avec chacun 25 % des parts. Charpentier de marine confirmé, Tegwen aura la responsabilité de la construction-restauration, tandis que Louis gérera la partie financière et administrative. Le siège social sera désormais à Brest. Partagé sur deux sites, l’Ile-aux-Moines, dans le Golfe du Morbihan et le quai Malbert sur le port de Brest, le chantier est reconnu pour son savoir-faire en matière de restauration ou de construction de bateaux traditionnels : Le Corbeau des mers, la Recouvrance, la Belle Angèle ou le légendaire Pen Duick de Tabarly…

Un article de la rédaction du Télégramme