Défense
Deux premiers F-35B livrés à l'US Marine Corps

Actualité

Deux premiers F-35B livrés à l'US Marine Corps

Défense

Les deux premiers avions de combat du type F-35B ont été livrés le 11 janvier au corps des marines américains. Partis de Fort Worth, au Texas, les deux appareils (BF-06 et BF-08) ont rejoint la base d'Eglin, en Floride, où ils ont été intégrés à un escadron d'entrainement. En octobre dernier, le F-35B, version à décollage court et appontage vertical du Joint Strike Fighter, a réalisé ses premiers essais en mer, à bord de l'USS Wasp, au large des côtes de la Virginie. Durant les 19 jours qu'a duré cette campagne, deux avions, les BF-02 et BF-04 ont réalisé 72 appontages et décollages verticaux. Lockheed-Martin, à la tête du programme JSF, précise par ailleurs que sur l'ensemble de l'année 2011, le F-35B a accompli 333 vols d'essais et 268 décollages verticaux.

F-35B sur l'USS Wasp  (© : US NAVY)
F-35B sur l'USS Wasp (© : US NAVY)

Le développement de cette variante du JSF a, en effet, été particulièrement marquée par les problèmes techniques, les retards et, au final, les surcoûts. Au point que, début 2011, le gouvernement américain a donné deux ans aux industriels pour fiabiliser l'avion, dont les premières livraisons en série pour l'US Marine Corps étaient initialement prévues en 2012. Le F-35B est donc en période « probatoire » jusqu'en 2013, laps de temps durant lequel le Pentagone attend des progrès significatif. Au sein de l'USMC, le F-35B doit remplacer le parc d'AV-8B Harrier pour équiper les porte-hélicoptères d'assaut américains.
Une autre variante, le F-35C, est en cours d'essais. Cet appareil a modifié pour pouvoir embarquer sur les porte-avions de l'US Navy, où il doit remplacer le F/A-18 Hornet. Mais, là aussi, les industriels semblent rencontrer des problèmes techniques. D'après un audit, remis fin novembre au Pentagone, les essais auraient notamment démontré que la crosse d'appontage serait mal située et empêcherait l'appareil d'agripper les brins d'arrêts. Il aurait été décidé de la déplacer mais, si cette solution est un échec, le rapport craint des modifications significatives sur la structure de l'avion. Jusqu'ici, les premiers catapultages en mer du F-35C étaient prévus en 2013 sur un porte-avions de l'US Navy.

US Navy / USCG