Défense
Deuxième sortie en mer pour le BPC égyptien Gamal Abdel Nasser

Actualité

Deuxième sortie en mer pour le BPC égyptien Gamal Abdel Nasser

Défense

Le Gamal Abdel Nasser, l’un des deux bâtiments de projection et de commandement achetés à la France par l’Egypte, a appareillé le 22 mai pour sa seconde sortie à la mer. Après un premier entrainement au large de Saint-Nazaire au début du mois, les marins égyptiens vont parfaire leur apprentissage de la conduite du BPC. L’équipage, fort de 170 militaires, est formé par les industriels (DCNS et STX France) ainsi que les équipes de DCI Navfco. A l’issue de cet entrainement, qui doit s’achever dimanche, le Gamal Abdel Nasser sera préparé en vue de sa livraison, prévue tout début juin, puis son départ vers Alexandrie.  

Son sistership,  l’Anwar as-Sadat, sera quant à lui réceptionné par la marine égyptienne en septembre, son équipage étant déjà en formation à Saint-Nazaire. Deux sorties d’entrainement à la mer sont également prévues pour ce bâtiment. Comme pour le Gamal Abdel Nasser, les Egyptiens se forment aussi à la mise en œuvre de la batellerie, constituée pour chaque BPC d’un catamaran de débarquement du type L-CAT et de deux chalands du type CTM-NG.

Pour mémoire, ces BPC avaient été initialement commandés par la Russie en 2011, le contrat ayant été annulé l’été dernier en raison de la crise ukrainienne. L’Egypte a immédiatement racheté les bâtiments et leurs engins de débarquement. Le second BPC russe, l’ex-Sevastopol, est devenu Gamal Abdel Nasser alors que son aîné, l’ex-Vladivostok, a été renommé Anwar as-Sadat. 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire