Marine Marchande
DFDS achète deux ferries à Moby qui reprend deux DFDS

Actualité

DFDS achète deux ferries à Moby qui reprend deux DFDS

Marine Marchande

Etonnant jeu de chaises musicales entre l’armateur danois DFDS et la compagnie italienne Moby Lines, filiale du groupe Onorato. Ils ont conclu un accord portant sur l'achat par DFDS de deux de ses navires, les Moby Wonder et Moby Aki, alors que leur repreneur cède au vendeur deux de ses propres navires, les King Seaways et Princess Seaways. Ces derniers sont actuellement exploités sur la liaison Amsterdam-Newcastle, où vont leur succéder les Moby Wonder et Moby Aki, qui permettront d’accroitre de 40% la capacité fret de la ligne et de 5% la capacité en passagers. Cette liaison entre les Pays-Bas et le Royaume-Uni a notamment transporté l’an dernier 600.000 passagers et 350.000 mètres linéaires de fret. DFDS et Moby pensent boucler leur accord d’ici la mi-octobre, l’armement danois prévoyant après le transfert de propriété des navires d’affréter à la compagnie italienne les King Seaways et Princess Seaways jusqu’en janvier et février 2020. D’ici là, les Moby Aki et Moby Wonder passeront en arrêt technique afin d’être mis aux standards de leur nouveau propriétaire.

 

Le Moby Aki (© JEAN-LOUIS VENNE)

Le Moby Aki (© JEAN-LOUIS VENNE)

 

Construit par le chantier Fincantieri d’Ancône, le Moby Aki a été mis en service en 2005. Long de 175 mètres pour une largeur de 27.6 mètres, il peut atteindre la vitesse de 29 nœuds et transporter jusqu’à 2080 passagers (320 cabines), avec une capacité de 720 voitures ou 1936 mètres linéaires pour les pièces de fret.

Livré en 2001 par le constructeur sud-coréen DSME, le Moby Wonder est d’une taille équivalente et d’une capacité voisine, avec 1938 mètres linéaires de garages mais une capacité passagers un peu plus importante (2200) et 320 cabines. Sa vitesse maximale est également de 29 nœuds.

Né à Bremerhaven, en Allemagne, le King Seaways est quant à lui entré en service en 1987 chez TT Line et a navigué sous pavillon français de 1993 à 2006. Il s’agit en effet de l’ancien Val de Loire de Brittany Ferries, revendu ensuite à DFDS. Long de 161 mètres pour une largeur de 27.6 mètres, ce navire pouvant filer à 21 nœuds offre une capacité de 1325 passagers (522 cabines) et 1250 mètres linéaires (570 voitures).

 

Le King Seaways (© DFDS)

Le King Seaways (© DFDS)

 

Construit également en Allemagne et opérationnel depuis 1986, le Princess Seaways, un autre ancien de TT Line repris en 2006 par DFDS, mesure 161 mètres de long pour 27.6 mètres de large. Il compte 1410 mètres linéaires de garages (550 voitures) et près de 1250 passagers (478 cabines).

 

Le Princess Seaways (© DFDS)

Le Princess Seaways (© DFDS)

DFDS Seaways Moby Lines