Marine Marchande
DFDS France : «Nous assistons à des changements sur le fret liés au Brexit»
ABONNÉS

Interview

DFDS France : «Nous assistons à des changements sur le fret liés au Brexit»

Marine Marchande

DFDS France opère actuellement cinq navires français sur des liaisons transmanche au départ des ports de Dieppe, Dunkerque et Calais. L’armement emploie à ce jour un millier de salariés, dont 900 marins français. Comme tous les opérateurs maritimes positionnés sur le marché britannique, la filiale française du groupe danois est dans l’expectative des conséquences du Brexit. Dont elle a déjà senti les effets ces derniers mois. L’occasion de faire le point avec Jean-Claude Charlo, directeur général de DFDS France.

MER ET MARINE : Le Brexit a tout juste été acté, même si toutes ses conséquences pratiques ne sont pas encore exactement connues. Comment vivez-vous cette transition ?

JEAN-CLAUDE CHARLO : Nous voyons déjà les effets de l’incertitude liée au Brexit et l’année 2019 en a été marquée. Cela a été une année compliquée pour nous, un peu en raison de la crise des Gilets Jaunes, mais surtout parce que l’on assiste, chez les passagers, à une sorte d’anticipation des conséquences du Brexit combinée à un taux de change

DFDS Seaways | Toute l'actualité de la compagnie maritime