Construction Navale
DFDS : mise à l’eau en Chine d’un nouveau ferry pour la Baltique

Actualité

DFDS : mise à l’eau en Chine d’un nouveau ferry pour la Baltique

Construction Navale
Marine Marchande

Le chantier chinois Guangzhou Shipbuilding International (GSI) a procédé le 31 août à la mise à flot du premier d’une nouvelle série de grands ferries commandés par l’armement danois DFDS Seaways pour ses services en Baltique. Des navires de 230 mètres de long pour 31.6 de large et 54.900 GT de jauge très axés sur le transport de fret, avec pas moins de 4500 mètres linéaires de garages pour des voitures et camions. Armés par 62 membres d’équipage, ils seront également dotés de 250 cabines, pour une capacité d’accueil totale de 600 passagers. Capables d’atteindre 23 nœuds, ils auront des moteurs diesels et seront équipés de scrubbers pour traiter les émissions de soufre. Ces nouveaux ferries doivent être exploités par DFDS depuis le port lituanien de Klaipėda vers l’Allemagne et la Suède.

 

© DFDS)

(© DFDS)

© DFDS)

(© DFDS)

© DFDS)

(© DFDS)

 

Alors que la commande, portant sur deux navires pour un montant de 190 millions d’euros, a été annoncée en avril 2018, la découpe de la première tôle de la tête de série est intervenue il y a treize mois, GSI (filiale du groupe China State Shipbuilding Corporation - CSSC) procédant à sa mise sur cale en janvier dernier. La mise en service du navire est prévue au premier semestre 2021, alors que celle de son sistership est prévue au second semestre de la même année.

En dehors de ces navires, on rappellera que le groupe DFDS fait aussi construire en Chine un autre ferry, le Côte d’Opale, mis à l’eau en mai dernier au chantier AVIC Weihai. Il doit remplacer en juin 2021 le vieux Calais Seaways sur la ligne calais-Douvres.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

DFDS Seaways | Toute l'actualité de la compagnie maritime Chine | actualités maritimes chinoises