Marine Marchande
Directive soufre: la CFDT écrit au gouvernement

Actualité

Directive soufre: la CFDT écrit au gouvernement

Marine Marchande

Le ton est inquiet. A quelques jours de l'examen, par une commission du Parlement européenne, du texte de la directive "soufre", transposant la convention internationale Marpol 6 sur la réduction des gaz d'émission des navires, le syndicat CFDT Maritime Normandie tire la sonnette d'alarme. Dans une lettre adressée au ministre des Transports Thierry Mariani et à la ministre de l'Environnement Nathalie Kosciusko-Morizet, le syndicat, faisant écho aux armateurs, s'inquiète de l'application du texte, prévue au 1er janvier 2015.
Reprenant les prévisions d'Armateurs de France, la CFDT rappelle que "l'entrée en vigueur de ce texte aurait des conséquences économiques dramatiques pour le transport maritime". "Les premiers armateurs touchés par cette mesures seraient ceux opérant des liaisons courtes entraînant la fermeture de 40 à 60% des lignes". La CFDT s'inquiète des conséquences sociales de la mesure qui en imposant un combustible beaucoup plus cher (le surcoût sur le prix des soutes est d'environ 50%) sur la Manche et la Mer du Nord n'a pas prévu de mécanismes de compensation ou même de solutions techniques.
"Sans remettre en cause la nécessité de trouver des solutions pour réduire la pollution sur l'environnement, notre organisation syndicale ne peut admettre que des mesures brutales telle que la directive soufre soit mise en place sans qu'au préalable une étude ne soit menée sur les conséquences économiques et sociales".
____________________________________________________

- Voir notre dossier sur les dangers de MARPOL 6