Divers
Disparition de Guy Cotten, le père du ciré jaune

Actualité

Disparition de Guy Cotten, le père du ciré jaune

Divers

Le désormais mythique ciré jaune est orphelin. Guy Cotten, fondateur des Etablissements portant son nom, est décédé hier matin à Quimper des suites d’une longue maladie. Depuis plus de 45 ans, son célèbre petit bonhomme jaune a accompagné de nombreux marins. Véritable militant de la sécurité en mer, il avait transformé son atelier de confection de Trégunc, près de Concarneau, en laboratoire de création de vêtements de travail et de loisir toujours plus performants.

Dans les années 60, alors qu’il se lance dans le commerce de vêtements pour la pêche, Guy Cotten a l’idée d’utiliser le nylon pour rendre les vestes plus étanches. Puis il crée la veste Rosbras, jaune et avec double pattes en velcro, qui devient la référence pour le vêtement de travail à la pêche puis le symbole de la marque. Faisant évoluer en permanence sa gamme, il se tourne vers la plaisance et la course au large pour laquelle il développe une gamme technique et innovante. Sa combinaison TPS (Thermal Protection Survival) sauvera notamment la vie de plusieurs concurrents du Vendée Globe. Guy Cotten, qui aimait arpenter les quais à la rencontre des professionnels de la mer, n’a eu de cesse de trouver de nouveaux moyens pour améliorer la sécurité des marins.
Son entreprise emploie aujourd'hui plus de 300 personnes dans le monde. Avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros en 2012, elle est dirigée depuis une dizaine d’années par la fille de Guy Cotten, Nadine Bertholom.