Défense
Dissuasion : 45 ans de patrouilles pour les SNLE français

Actualité

Dissuasion : 45 ans de patrouilles pour les SNLE français

Défense

La Force océanique stratégique célèbre ce mois-ci un triple anniversaire : les cinquante ans du lancement du Redoutable, tout premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, le 29 mars 1967, les 45 ans de l’accomplissement de la première patrouille de ce même bâtiment, qui a validé la création de la FOST et les 20 ans de la mise en service de son successeur, Le Triomphant.

 

SNLE du type Le Redoutable (© MARINE NATIONALE)

SNLE du type Le Redoutable (© MARINE NATIONALE)

 

Le 21 mars 1972, Le Redoutable rentrait à Brest à l'issue de sa première patrouille de dissuasion, débutée le 28 janvier précédent. Près de deux mois passés sous l’eau, vers le Grand Nord, qui ont marqué l’entrée de la France dans le club très fermé des nations disposant de sous-marins équipés de missiles nucléaires (voir notre article sur l'histoire du Redoutable). Depuis plus de quatre décennies, la FOST compte en permanence au moins un SNLE à la mer, avec pour objectif de dissuader tout Etat de s’en prendre aux intérêts vitaux de la France, sous peine d’une riposte massive aux conséquences désastreuses. Outil de puissance par excellence, la dissuasion a pour but d’assurer la protection du pays contre une attaque majeure, mais aussi son indépendance stratégique et sa liberté d’action sur la scène internationale, où cette capacité lui offre un rôle singulier.

Un outil toujours pertinent

Si la Guerre Froide, avec laquelle il est né, n’est plus d’actualité, la prolifération des armes nucléaires et la réémergence d’Etats-puissances au comportement agressif conservent à l’arsenal nucléaire français, dans un monde à l’instabilité croissante, toute sa pertinence. Les efforts très importants consentis par la France dans sa dissuasion lui ont, de plus, permis de développer des technologies de pointe et de maintenir une souveraineté industrielle dans de nombreux domaines (construction navale, électronique, navigation, missiles…) avec des retombées sur bien des secteurs, militaires comme civils.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française