Marine Marchande
Dix-neuf marins enlevés sur l’ex-FS Thais ont été libérés

Actualité

Dix-neuf marins enlevés sur l’ex-FS Thais ont été libérés

Marine Marchande

Dix-neuf des vingt marins indiens enlevés le 15 décembre sur le pétrolier MT Duke, l’ex-FS Thais, ont été libérés, selon United Maritime Ltd, qui exploite le navire. Malade, l’un des marins est mort peu après avoir été capturé. Les marins libérés ont été pris en charge médicalement et se portent bien, compte tenu de ce qu’ils viennent de vivre. Ils devraient prochainement retrouver leurs familles.

Le navire battant pavillon des îles Marshall était en transit entre Luanda (Angola) et Lomé quand il a été abordé et attaqué par six pirates, à 110 milles au Sud-Est de Lomé, peu après le lever du jour. Il semble que, compte tenu de la distance à la côte, les pirates aient utilisé un bateau-mère. Il s'agit du plus important kidnapping survenu en mer l'an dernier par le nombre de personnes enlevées. Il s'inscrit dans un contexte de recrudescence des actes de piraterie dans la zone du golfe de Guinée.

Le Duke est un navire construit en 2003 de 140 mètres de long, par 23 de large. Avant d’être racheté, il avait appartenu à l’armement Fouquet-Sacop, repris par Sea Tankers. Cet armement français spécialisé dans le transport de produits pétroliers a lui-même été revendu à deux sociétés, apprenait-on en septembre dernier.